Archives de catégorie : Éditions

La capture de l’inaudible (édition)

2019

Logiciel sur carte SD et livret sérigraphie, comprenant un texte de Jonathan Sterne. Software Edition on SD card and silkscreen booklet, including a text by Jonathan Sterne.

D’une part, l’inaudible est ici compris au sens de ce qui appartient au royaume des sons ne pouvant être entendus car se situant en-deçà ou au-delà du spectre audible par l’oreille humaine, ou bien masqués par d’autres sons plus forts émis simultanément ou presque. D’autre part, l’inaudible renvoie à ce qui excède l’écoute, sinon l’entendement d’un groupe, d’une communauté, voire d’une société, en tant qu’il est construit socialement, culturellement et historiquement, autrement dit à ce qui ne peut être entendu car demeurant inintelligible pour ce groupe, cette communauté ou cette société, et selon, là aussi, des effets de seuils et de masques. À l’acception phénoménologique de l’inaudible s’adjoint ainsi une acception politique, sans que l’on puisse en réalité tracer une frontière nette entre l’une et l’autre, notamment dès lors que l’on aborde l’écoute en tant que sens pris dans des dispositifs (du reste comme tous les sens), qui l’agencent de manière stratégique, la façonnent techniquement, juridiquement, historiquement et socialement, soit une écoute “appareillée” quand bien même celle-ci ne serait munie d’aucune prothèse visible. 

Le logiciel agit de manière exactement inverse au traitement du signal que réalise habituellement un encodeur MP3 : il ne conserve que les fréquences que supprime l’encodage MP3, c’est-à-dire l’inaudible selon l’idéologie qui gouverne cette technologie. Le choix du MP3 ne se veut néanmoins pas une critique de la compression des données audio qu’il opère, ni des usages, ni des écoutes qui le mobilisent, mais intervient simplement en tant qu’il exemplifie de manière particulièrement intéressante la porosité de la frontière censée séparer les deux acceptions de l’inaudible précédemment citées.

Production Art Kill Art & Synesthésie–MMaintenant, avec le soutien de ÉSA Pyrénées – Pau Tarbes, accès)s(cultures électroniques, CNC / Dicréam (Dispositif pour la création artistique multimédia et numérique).

Plus d’infos sur l’édition ici : https://artkillart.org/la-capture-de-linaudible/

Economic Score – BBB centre d’art

2019

La pièce Economic score consiste en la transposition d’une économie culturelle en partition. La version « BBB centre d’art » comprend 3 tables à utiliser conjointement dans la préparation de l’interprétation. Elle reprend le budget du BBB centre d’art sur l’ensemble de l’année 2019.

Interprétée par les étudiants du master IFMI (université Toulouse Jean Jaurès), le 23 mai 2019. 

Photo : Émile Ouroumov, 2019

Calendrier des révoltes 2019

Calendrier 2019 où les informations habituelles relatives à chaque jour laissent place à l’unique mention d’une révolte ayant eu lieu ce même jour.

Calendar of Revolts takes the form of a calendar for the year 2019 that replaces the celebrations of the patron saints on all 365 days of the year with the anniversaries of popular revolts taken from the pages of modern and ancient history.

Design Huz & Bosshard ; production BBB centre d’art. Poster 118 x 78 cm, 500 exemplaires.

Publié dans le cadre de l’exposition Temps partiels I. Tirer sur les cadrans pour arrêter le jour (cur. Emile Ouroumov), BBB Centre d’Art, Toulouse, France, du 13/02 au 29/06/19.

Photo : Émile Ouroumov, 2019
Photo : Émile Ouroumov, 2019

Calendrier des révoltes 2018

Calendrier 2018 où les informations habituelles relatives à chaque jour laissent place à l’unique mention d’une révolte ayant eu lieu ce même jour.

Calendar of Revolts takes the form of a calendar for the year 2018 that replaces the celebrations of the patron saints on all 365 days of the year with the anniversaries of popular revolts taken from the pages of modern and ancient history.

Design Jean-Baptiste Parré ; production Lendroit. Poster 60 x 80 cm, 500 exemplaires.

Publié dans le cadre de l’exposition «Please, save the date!», du 12 janvier au 24 mars 2018, commissaire : Marie Boivent.

Photo : Richard Louvet

Les déplacements

2017

(livret de partition, 48 p. 320 x 335 mm ; pupitre)

Cette partition graphique pour souffle prend sa source dans un ensemble de cartes représentant les flux migratoires contemporains et publiées dans la presse, des manuels scolaires ou à l’initiative d’organisations internationales. Chaque page de notation présente un réseau de flèches. Aucun instrument n’est nécessaire pour son interprétation, mais des instruments à vent ou autres conduits peuvent être utilisés si les interprètes le souhaitent. Dans tous les cas, aucune note, ni aucun son articulé n’est émis. Les participants interprètent simplement les notations en expirant.

Interprétée par Bertrand Denzler, Jean-Luc Guionnet et Stéphane Rives le 18/02/2018.

Les rassemblements

2017

(livret de partition, 28 p. 320 x 335 mm ; pupitre)

Les cartes des grandes manifestations qui se sont déroulées en France depuis le début du XXIe siècle constituent le matériau de cette partition graphique pour percussions et sable. Chaque page de notation correspond à la surface de la percussion employée. Les points et les cercles indiquent les zones travaillées sur cette surface. L’interprète égraine le sable, le laisse couler en filet, le lâche par poignées, ou encore le frotte sur la surface de l’instrument.

Interprétée par Stéphane Garin le 20 janvier 2018.

Les séparations

2017

(livret de partition, 78 p. 320 x 335 mm ; pupitre)

Cette partition graphique pour feedback reprend les tracés des murs de séparation entre deux États actuellement en usage ou en cours de construction. Pour son interprétation, des microphones de contact sont fixés sur chaque mur de l’espace dans lequel a lieu la performance et reliés à autant de haut-parleurs amplifiés, via une table de mixage, afin de produire des boucles de feedback.  Chaque tracé correspond à la variation d’un ou de plusieurs paramètres de la table de mixage. L’interprète suit la ligne du tracé en appliquant ses variations aux réglages des potentiomètres de la table de mixage.

Interprétée par Francisco Meirino le 7/12/2017.

A Pagination of Waiting Times

2017

Contribution to Uchronia, edited by Annie Vigier, Franck Apertet and Emanuele Quinz, Sternberg Press, 2017.

A survey was conducted between September 29 and October 12, 2016 of the waiting times determined by the urban apparatuses (traffic, communication, and financial) established between Place de la République and Place de la Nation, in Paris, on the itinerary generally taken by demonstrations. The inventoried durations constitute the pagination in this book.

Relevé, effectué du 29 septembre au 12 octobre 2016, des temps d’attente déterminés par les dispositifs urbains (circulation, communication, économie) entre place de la République et place de la Nation, à Paris, sur le parcours traditionnel des manifestations. Les durées inventoriées constituent la pagination du présent ouvrage.

Calendrier des révoltes 2017

Calendrier 2017 où les informations habituelles relatives à chaque jour laissent place à l’unique mention d’une révolte ayant eu lieu ce même jour.

Calendar of Revolts takes the form of a calendar for the year 2017 that replaces the celebrations of the patron saints on all 365 days of the year with the anniversaries of popular revolts taken from the pages of modern and ancient history.

Design Bonjour Monde ; production Synesthésie MMaintenant. Livret 12p., 15 x 30 cm, 400 exemplaires.