Archives de catégorie : Éditions

The audiences, once silent, began to use their tongues

2016

Sérigraphies en diptyque produites par Synesthésie dans le cadre du projet La fabrique du hasard. Formats A4 et A2 en monochromie sur papier à grain fin 300 gr, 25 exemplaires.

Une image provenant d’une révolte lors d’un concert de Metallica fait face à un dialogue platonicien sur les dangers de la démocratie entre Lars Ulrich et James Hetfield, membres fondateurs du groupe.

Mention légale (Écoutez autour de vous avant de lire cette phrase)

2016

A la fois omniprésente et discrète (on peut très bien ne pas la voir et passer à côté), la phrase « Écoutez autour de vous avant de lire cette phrase » est inscrite, sous forme de « mention légale », sur les différents supports imprimés et numériques de communication, de médiation et d’administration, relatifs à l’exposition dans laquelle la pièce est activée et utilisés par l’institution durant toute la durée de l’exposition.

Pour sa première activation, dans le cadre de l’exposition Max Feed (cur. Daniele Balit) au Frac Franche-Comté, la phrase se propage ainsi des signatures des adresses de messagerie du personnel du Frac aux affiches pour panneaux d’affichage dans l’espace public, en passant par le programme, le guide d’exposition, les newsletters, etc.

A l’occasion de la publication du catalogue de l’exposition en 2018la pièce devient également un autocollant glissé dans l’édition.

Calendrier des révoltes 2016

Calendrier 2016 où les informations habituelles relatives à chaque jour laissent place à l’unique mention d’une révolte ayant eu lieu ce même jour.

Calendar of Revolts takes the form of a calendar for the year 2016 that replaces the celebrations of the patron saints on all 365 days of the year with the anniversaries of popular revolts taken from the pages of modern and ancient history.

Design Jérôme Saint-Loubert Bié ; production Parc Saint-Léger. Poster 80 x 60 cm, 600 exemplaires.

Edition produite dans le cadre de l’exposition Économie de la tension ; également publiée dans le numéro 4 de Optical Sound.

Photos : Emile Ouroumov

_emo9866b

L’effeuillage des effacements

2016

stack, 151 affiches uniques, 61 X 85 cm, impression jet d’encre noir mat, Design Vier5.

Pile d’affiches en libre service, rassemblant dans un ordre chronologique décroissant environ cent-cinquante épisodes historiques d’annulation de dette, de 2015 à 2400 av. J.-C., à raison d’un événement par affiche. À la différence des stacks habituels, chaque affiche est donc ici différente, dans son contenu, mais aussi son design, réalisé par Vier5. À mesure que les affiches sont emportées par le public, c’est une véritable histoire de l’annulation qui se fait jour, sorte de contre-histoire de l’endettement. L’effacement des ardoises y apparaît alors motivé par une multiplicité d’ambitions politiques, où l’émancipation de la décolonisation côtoie la mesure populiste à même de garantir le succès d’un coup d’état, en passant par la stratégie néolibérale imposant en échange la privatisation du secteur public.

Collections : FRAC Franche-Comté, Fondation Kadist.

Saladin Dettes 1502_

La dette n’est qu’une promesse

2016

Trois presses à gaufrer sont laissées à la disposition du public pour qu’il puisse les utiliser sur ses propres billets de banque. Chaque presse imprime la même phrase, mais dans une langue différente (allemand, français ou grec), dans l’épaisseur même du papier, écrite dans la police de caractères officielle de la commission européenne : « la dette n’est qu’une promesse ».

Collection : FRAC Franche-Comté.

saladin_vue_expo_2

Calendrier des révoltes 2015

Calendrier 2015 où les informations habituelles relatives à chaque jour laissent place à l’unique mention d’une révolte ayant eu lieu ce même jour.

Calendar of Revolts takes the form of a calendar for the year 2015 that replaces the celebrations of the patron saints on all 365 days of the year with the anniversaries of popular revolts taken from the pages of modern and ancient history.

Design Vier5 ; production CAC Brétigny. Poster 84,1 x 59,4 cm, 1100 exemplaires.

Layout 1

Economic Score – Soleil politique

2014

La pièce Economic score consiste en la transposition d’une économie culturelle en partition. La version « Soleil politique, 2014 » comprend 3 tables à utiliser conjointement dans la préparation de l’interprétation. Elle reprend le budget de l’exposition Soleil politique (commissariat Pierre Bal-Blanc), Museion, Bolzano, 26/09/2014 – 11/01/2015.

Interprétée par l’ensemble Air-Borne, le mercredi 29 octobre 2014.

The work Economic Score transposes a cultural economy into a musical score. For the version Economic Score: Soleil politique, the exhibition budget, including production costs and private financial support, has been transcribed as a musical score. The score will be performed on October 29, 2014, during Bolzano’s Festival of Contemporary Music. The work refers to aspects of social and economic life that, given their immaterial nature and omnipresence, escape direct perception and yet nevertheless dictate and mold attitudes, discourses, social relations, and daily activities. The ideological imprint of material production is appropriated as a medium in order to investigate the tensions of social space, along with the relation between aesthetic perception and the economic activities that govern it.

11579_729929760429105_1484032678701317129_n

Economic Score – CAC Brétigny

2013

La pièce Economic score consiste en la transposition d’une économie culturelle en partition. La version « CAC Brétigny, 2013 » comprend 3 tables à utiliser conjointement dans la préparation de l’interprétation.

Interprétée par l’ensemble DEDALUS, le samedi 14 décembre 2013

economic score2 economic score3

Deadalus_14_14

Sounds of silence

Sounds of silence

Disque vinyle 12’, Frac Franche-Comté / Alga Marghen, avec le soutien
des éditions Incertain Sens, 2013. Projet réalisé avec Patrice Caillet et Adam David.

« Sounds of silence » est une anthologie réunissant certains des plus intriguants morceaux de silence de l’histoire de l’enregistrement et comprend des pièces d’Andy Warhol, John Lennon, Maurice Lemaître, Sly & the Family Stone, Robert Wyatt, John Denver, Whitehouse, Orbital, Crass, Ciccone Youth, Afrika Bambaataa, Yves Klein, etc. Si tous ces morceaux ont en commun un même et unique matériau, et peuvent en cela paraître au premier abord interchangeables, ils sont en réalité on ne peut plus divers. Ainsi, oscillent-ils entre le performatif, le mémoriel, le politique, la critique, l’abstraction, le poétique, le cynisme, la blague, la technique, la promotion, l’absurde et l’indéterminé. Les morceaux choisis de cette anthologie rendent néanmoins tous compte de la spécificité de silences pensés et produits pour un médium reproductible, jouant de sa matérialité en le mettant à nu. Ils exposent et révèlent leur médium, jusque dans son usure et ses imperfections. Ce sont de simples surfaces, des spirales de sillon tournant sur elles-mêmes. Pour cette même raison, ces plages de silence se distinguent de la rupture conceptuelle opérée par John Cage avec 4’33’’. Depuis les années 1950, le silence a trouvé une place dans l’économie du disque et a connu d’innombrables appropriations. La plage de silence paraît en effet ne faire exception à aucun courant musical. « Sounds of silence » rejoue ces silences d’après leur support d’origine, conservant toutes les imperfections liées à leur matérialité propre et leur histoire spécifique, sans toutefois négliger le postulat d’une certaine satisfaction d’écoute chez l’auditeur. Cette approche documentée révèle les motivations effectives ou présumées de ces silences, tout en s’aventurant dans des correspondances ou des interférences inédites. Un disque « à jouer fort » (ou non), en tout lieu et toute circonstance : une réelle expérience auditive.

Disponible ici.