Parole au futur antérieur

couverture-parole-au-futur-anterieur

Parole au futur antérieur (2013), n° 114 juillet-août, Production CAC Brétigny

Chaque mois, les Brétignolais reçoivent Parole, « le magazine qui parle de Brétigny aux Brétignolais ». Publié par la municipalité, il présente l’actualité de Brétigny-sur-Orge à ses habitants, les rendez-vous marquants, des dossiers sur la vie de tous les jours, la politique menée par les élus, la tribune de l’opposition, les travaux en cours et les informations pratiques. À l’occasion de son numéro d’été (juillet-août 2013), la revue se voit doublée d’un facsimilé dont la particularité est d’être conjugué au futur antérieur. Ce changement de temps opère un décalage par rapport à l’actualité, en troublant la temporalité dans laquelle s’inscrit d’ordinaire un périodique. Le futur antérieur est en effet un temps singulier dans la conjugaison française, en ce qu’il réunit à la fois le futur et le passé, ce qui n’a pas encore eu lieu et ce qui est déjà révolu. En introduisant cette légère perturbation dans la lecture, Parole au futur antérieur amène les lecteurs à s’interroger sur leur rapport à cette publication, à l’actualité politique, culturelle et sociale de la ville où ils habitent.

Version PDF disponible ici.